Peut-être que ça ne vous évoque rien, peut-être que vous connaissez le principe par coeur... Ce qui est sûr, c'est qu'on a tous participé à un cadavre exquis un jour ou l'autre.

Ce jeu poétique inventé par les Surréalistes consiste à composer une phrase à plusieurs sans que les participant.e.s ne voient les contributions des autres. Le premier jamais écrit était : "Le cadavre exquis boira le vin nouveau", d'où le nom même du jeu.

50 phrases, issues chacune d'un ouvrage lié au surréalisme, sont ainsi à poursuivre : elles ont chacune été choisies par 5 médiathèques de la métropole nantaise.

Du 29 juin au 26 juillet 2020, une sélection de ces Cadavres Exquis Métropolitains sera inscrite à la main dans l'espace public en des fresques littéraires déployées aux abords des 5 médiathèques partenaires et chez les mécènes du projet. Un bus, quant à lui, fera voyager les mots au-travers du territoire… 

Mais pour l'heure, à vous de jouer !

© Germain Prévost